Programme national de statistiques sur les accidents du travail / maladies (PNSAT) – L’année en un coup d’oeil

L’Association des commissions des accidents du travail du Canada produit ce rapport annuel, qui procure des statistiques nationales sur les décès et les réclamations avec perte de temps pour lésions et maladies liés au travail. Ces statistiques tiennent compte de tous les décès ainsi que de toutes les réclamations avec perte de temps pour une lésion résultant d’un événement lié au travail ou d’une exposition à une substance nocive, ou pour une maladie découlant des conditions du lieu de travail, acceptés par les commissions des accidents du travail.

Pour en savoir plus sur les statistiques nationales sur les accidents, les maladies et les décès professionnels de l’ACATC, veuillez cliquer ici pour télécharger le PDF d’introduction : Statistiques nationales sur les accidents du travail, les maladies et les décès de l’ACATC.

Les données doivent être lues conjointement avec les « Modalités et conditions », « Considérations sur les données » et « Définitions ». Pour plus de détails cliquer ici. Veuillez noter que les valeurs « X » indiquent 3 réclamations ou moins. Si une province ou un territoire ne figure pas, cela signifie qu’aucune réclamation n’a encore été soumise pour cette province ou ce territoire. Les publications détaillant les réclamations avec perte de temps sont disponibles depuis 1982. Les données sur les accidents mortels sont disponibles depuis 1994.

« L’Année en un coup d’œil » du PNSAT vise à fournir des statistiques au public au fur et à mesure qu’elles sont disponibles auprès des juridictions de l’ACATC, sans attendre que toutes les données nationales soient reçues. Pour cette raison, les données peuvent sembler incomplètes car les juridictions n’auront pas toutes eu la possibilité de fournir des données à jour à l’ACATC. Les données fournies sont susceptibles d’être redressées.

Si vous avez des commentaires sur la publication annuelle ou sur « L’Année en un coup d’œil », veuillez indiquer vos commentaires ici.