Un comité de la Chambre des communes présente un rapport sur les blessures de stress opérationnel et le syndrome de stress post-traumatique

Mme Pam Damoff, membre du Comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes, a déposé

Un comité de la Chambre des communes présente un rapport sur les blessures de stress opérationnel et le syndrome de stress post-traumatique

Mme Pam Damoff, membre du Comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes, a déposé le rapport du Comité après une étude sur les blessures de stress opérationnel (BSO) et du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) chez les agents de la sécurité publique et les premiers intervenants.

Centre_Block_-_Parliament_Hill

Dans son rapport le Comité reconnaît que le travail accompli par les agents de la sécurité publique et les premiers intervenants, de même que les expériences vécues par ceux d’entre eux qui souffrent du SSPT, ont un caractère particulier.

Le Comité estime qu’il est possible d’en faire plus pour améliorer la recherche fondée sur des données probantes ainsi que la collecte et l’échange d’information sur les meilleures pratiques parmi les ministères et organismes.

Il sait que la majorité des agents de la sécurité publique sont des fonctionnaires provinciaux travaillant dans les trois services d’intervention (services d’incendie, d’ambulanciers paramédicaux et d’application de la loi) et croit que cela démontre l’importance et la nécessité d’un leadership fédéral et d’un partenariat efficace entre les ordres de gouvernement.

Les principales recommandations du Comité reposent sur trois assises permettant de recueillir des données exactes et de les diffuser à l’échelle nationale de sorte que les agents de la sécurité publique reçoivent de l’aide, quel que soit le lieu où ils vivent ou travaillent.

Le Comité demande la création d’un Institut canadien de recherche sur la santé des agents de la sécurité publique et la tenue d’une enquête sur la prévalence des troubles de santé mentale.

De plus, il propose de créer un groupe de travail d’experts chargé d’élaborer une stratégie nationale sur les blessures de stress opérationnel comprenant des politiques sur la prévention, le dépistage, la sensibilisation, l’intervention et le traitement.

Le rapport peut être consulté en ligne sur le site Web du Comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes.

HoC-OutlineBlk-45mm-F-E