Communications – Travailleurs étrangers temporaires et travailleurs migrants, et intervenants qui ne parlent pas le français ni l’anglais

Le cas échéant, les pratiques suivantes peuvent être mises en œuvre :

  • Traduction multilingue de l’information sur la santé et la sécurité, les droits et les obligations des commissions des accidents du travail;
  • Disponibilité immédiate de services d’interprétation;
  • Ligne d’appel multilingue sans frais également accessible à l’extérieur du pays;
  • Contenu multilingue des sites Web;
  • Commercialisation sélective;
  • Sensibilisation communautaire locale des travailleurs et aussi des employeurs et des secteurs qui embauchent des travailleurs migrants;
  • Liens et partenariats avec des groupes représentatifs;
  • Utilisation accrue des pictogrammes et des vidéos sans paroles;
  • Application des principes de langage simple; et
  • Utilisation d’images diversifiées sur le plan de la culture dans la conception des produits.